Le karaoké : l’activité favorite des nippons après une journée de travail

Publié le : 14 juin 20224 mins de lecture

Karaoké, ce mot est populaire, il est actuellement présent presque partout dans le monde. Si dans d’autres pays, il s’agit d’un divertissement incontournable possible à tout moment, au Japon, c’est une véritable institution. Cette activité est très préférée, à se partager en famille, entre amis ou entre collègues dans le Pays du Soleil Levant mais à profiter avec des inconnus dans le reste du monde. Au Japon, une soirée karaoké après une journée de travail est incontournable.

Quelques détails à savoir sur le karaoké

L’origine du karaoké reste floue mais d’après les légendes, c’est le disquaire Kisaburo Takagi qui eut l’idée en imitant le succès du jukebox, il associa un magnétophone et un micro pour permettre d’entendre la voix à la place du musicien. D’autres sources mentionnent que le karaoké est apparu dans les années 1970 dans un bar de Kobe. Quel que soit son origine, le karaoké gagne en popularité et envahit le monde. Cette activité permet de renforcer les liens sociaux mais surtout de décompresser. Le temps d’une soirée, d’une fête, … vous mettre à chanter votre chanson préférée procure le plus grand bien.

Le karaoké, une activité prisée en fin de journée au Japon

Si le Japon connait un grand succès sur le côté économique, c’est en grande partie dû aux durs labeurs qu’exercent les Japonais. D’après certaines données, les nippons consacrent plus de 50 heures par semaine à travailler avec seulement 9 jours de congé annuel. Les Japonais passent beaucoup de temps au bureau et y restent même très tard à travailler. C’est en effet l’une des raisons qui expliquent leur besoin de décompresser en fin de journée. Pour ce faire, rendez-vous en karaoké ! La pratique du karaoké est surtout remarquable en fin de journée. Plusieurs bars proposent ce type d’activité.

Au Japon, le karaoké se déroule dans les salles privées

Si dans le reste du monde outre que le Japon, le karaoké se déroule dans un lieu de divertissement accueillant du public, cela veut dire que vous allez chanter en public avec tant d’inconnus, au Japon, c’est surtout le concept de karaoké box qui prime. En famille, entre amis ou entre collègues, le karaoké se déroule dans une salle privée équipée de machine à karaoké et de banquettes. Le salon privatif peut accueillir jusqu’à 30 personnes, ces dernières se connaissent tous, ceci évite le trac de chanter devant les inconnus. Certes, certains bars proposent le karaoké que vous connaissez dans votre pays en chantant en public, mais c’est surtout le karaoké box qui marque la vie culturelle nippone. 

Plan du site