Pourquoi le mont Fuji est devenu aussi iconique ?

Publié le : 12 septembre 20223 mins de lecture

Au Japon, la culture nippone est rappelée par plusieurs éléments ethniques, comme les sushis, les mangas, les geishas ou les samouraïs. Mais ce ne sont pas les seuls, car la cartographie japonaise fait également partie de la culture du pays. En effet, le Mont Fuji est l’un des symboles spirituels, physiques et culturels du pays du soleil levant et est également l’une des montagnes les plus célèbres de l’univers. Alors pourquoi est-il devenu si emblématique ?

Le mont Fuji est une montagne sacrée !

Le mont Fuji est en effet l’une des plus grandes icônes du Japon. On le voit partout, des cartes postales aux œuvres d’art qui montrent la grande montagne. Grâce à sa grande signification religieuse, il est toujours omniprésent dans la culture nippone. En effet, le mont Fuji occupe une place très importante dans les croyances ancestrales et la religion japonaises. Il est souvent appelé Fuji-San ou Fujiyama, car il est considéré comme un dieu et une divinité dans la religion shinto. Avec mouvements volcaniques, le Mont Fuji éblouit tous les voyageurs et il symbolise à la fois le feu, le ciel et la terre.

Le Mont Fuji contient des histoires anciennes !

On dit que le Mont Fuji est apparu il y a 600 000 ans. C’est un volcan actif depuis longtemps. Pendant la période préhistorique, c’est-à-dire pendant la période Jomon, il y aurait eu 4 jaillissements de volcan, dont Sunazawa, Omuro, Osawa et Sengoku. Cela s’est produit il y a environ 3 millénaires. Après cela, il y a 23 siècles, il y aurait eu l’éruption volcanique de Gotenba. On dit que la brume qui s’est élevée du cratère est due à un élixir d’immortalité, qu’un empereur a détruit au sommet de la montagne. On raconte également que le Mont Fuji est la résidence de 3 kami, à savoir Kono-banasakuya-hime, Sakuya-hime et Fuji-hime.

Le Mont Fuji est ouvert à tous !

Le Mont Fuji est devenu aussi emblématique qu’il fait partie de la culture populaire. En effet, il est ouvert au public tous les mois de juillet et d’août. Ainsi, de nombreux touristes, mais aussi des personnes qui vivent au Japon, viennent escalader la montagne pour atteindre le sommet du volcan. Afin de voir le lever du soleil, de nombreuses personnes escaladent le Mont Fuji la nuit. Par ailleurs, l’endroit est aussi malencontreusement connu pour la forêt du suicide, appelée forêt d’Aokigahara. En effet, de nombreux Japonais s’y rendent pour se suicider.

Plan du site